top of page
  • rd9291

CKR de retour du Trophée Kart Mag avec 1 podium, 2 top-8 en Senior et des motorisations au top

Mission accomplie pour le staff technique du team Castellet Kart Racing, qui a mis sur orbite ses pilotes sur le circuit de Varennes sur Allier dans les différentes catégories dans lesquelles il était représenté.


Delmas en 1ère ligne et P6 en finale


• Louis Delmas a signé le meilleur temps de son groupe aux chronos et s’est élancé en première ligne dans les manches. Malgré un abandon dans une des courses du samedi l’obligeant à s’élancer 19e en finale, il a réalisé un magnifique retour en 6e position. Il a aussi décroché le meilleur tour en super manche


• Lui-aussi très rapide aux chronos (P3), Jean-Baptiste Leininger a manqué de réussite dans les manches (un accrochage et une sortie de couloir). Parti P13 en finale, il est remonté P7 avec son meilleur temps dans le même dixième que le plus rapide.


• Régulier dans les manches, Lucas Ruiz a réalisé une brillante super manche (P8). Hélas, le premier tour de la finale ne se passait pas bien et Lucas chutait d’entrée en 35e position, avant de revenir 23e après une belle combativité.


• Déçu de son 23e chrono, Faust De Wit n’a pas baissé les bras, comme l’illustre sa place de 4e en super manche avec des temps remarquables. Une bousculade en finale l’a relégué 19e, mais les progrès sont réels.


• Formé sur le circuit Paul Ricard par l’équipe Castellet Kart Racing, Mathéo Bouvagnet n’a pas démérité pour ses grands débuts en compétition. Il pouvait être fier de sa qualification en finale et sa place de 12e en super manche. Dommage que sa remontée en finale se soit arrêtée suite à un incident entraînant son abandon.






Vinel sur le podium Gentleman, Lafaix tout près de la finale en Nationale

• A un peu plus d’un mois du Championnat de France de la catégorie, les meilleurs pilotes de la catégorie Nationale étaient présents à Varennes. Dans ce contexte, Enzo Lafaix a gagné encore en expérience et fut tout près de se qualifier pour la finale au sein d’un plateau riche de 72 pilotes. La réussite n’a pas été au rendez-vous en Finale B alors qu’il s’élançait P4.


• Engagé en Gentleman, Stéphane Vinel n’a cessé de gagner en performance au fil du meeting. Dans un peloton qui comptait beaucoup de Masters, il a su se faire sa place au classement scratch, tout en parvenant à grimper sur la 3e marche du podium de sa catégorie.

• La compétitivité des motorisations badgées CKR s’est également confirmée avec Julien Joulié en Master. Auteur de la pole position, il était toujours leader de sa catégorie après les manches et super manche. En finale, Julien confessait une petite erreur qui le renvoyait en 3e position. Bravo à lui pour ce podium et son choix pour les moteurs CKR.


Photos @marion.bourguet





20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page