top of page
  • rd9291

Un double podium pour CKR en IAME à Lyon

Animateur régulier des IAME Series France, le team Castellet Kart Racing n’a pas failli à sa réputation. Le renforcement du staff technique opéré durant l’inter-saison a atteint son objectif et le podium fut doublement au rendez-vous sur le difficile tracé de Lyon-Saint Laurent de Mure.


“Le renfort d’anciens pilotes très expérimentés comme Kevin Breysse, Bastien Gassin et Aurélien Forgeron a permis à tous nos pilotes de progresser. Ils ont fait du super boulot à nos côtés, tout comme toute notre équipe de mécaniciens chevronnés,” a déclaré le team manager Hugo Lyard. “En plus des Vortex badgés CKR, les moteurs IAME de chez FF Engines ont activement participé à la réussite de l’équipe, bravo à Fabrice Frete pour son travail. Merci à nos partenaires et notamment à la Quincaillerie Aixoise.”



Matis Barbe renoue avec le podium


Après une année marquée par divers blessures et incidents, Matis Barbe n’a rien perdu de son talent. Monté en puissance au fil du meeting, il a fini par revenir comme un avion sur les leaders pour escalader la 3e marche du podium en X30 Senior.


Son équipier Rafaël Perard aurait pu en faire tout autant. Après son brillant 3e temps aux chronos, il s’est constamment battu pour le top-3 en manches et super heat, mais un regrettable abandon (bris du collier de serrage d’une durite de refroidissement) l’a repoussé 14e sur la grille de la finale. Il se classe finalement 9e avec les honneurs.


Pour son retour après quatre ans sans compétition karting, Pierre-Andrea Verreaux a impressionné. Parti 18e en finale, il était déjà remonté dans le top-10 après seulement quelques tours. Son abandon le prive d’un excellent résultat.


Faust De Wit continue de montrer sa détermination. Le niveau était très relevé en X30 Senior avec 60 partants à Lyon et du beau monde ! Faust a réussi à revenir 22e en finale.


L’équipe CKR s’est également félicitée du 9e temps aux chronos de Héliano Maridet, qui a ensuite manqué de réussite. Comme Héliano, Mathéo Bouvagnet a accumulé beaucoup d’expérience durant ce meeting difficile, tandis que Gil Matrullo s’est réjoui de se qualifier directement pour la finale en se montrant très appliqué. Il venait de passer de la 30e à la 22e place avant de devoir renoncer.



P2 pour le combatif François Vauthier en X30 Master


Classé d’entrée 2e des essais chronos, François Vauthier a montré qu’il n’était pas là pour faire de la figuration. L’équipe CKR l’a brillamment accompagné pour lui permettre d’atteindre son objectif de podium. Auteur d’un début de finale de folie, il n’a rien lâché pour couper l’arrivée en 2e position.


Des jeunes en pleine progression


Bruno Matrullo, le cousin de Gil, disputait sa toute première course avec un engagement en X30 Junior face à d’autres jeunes pilotes souvent bien plus expérimentés. Il a relevé le challenge avec une belle motivation et n’a pas démérité en se retrouvant 14e sur la grille de la finale, où il hélas dû abandonner.


En Mini 60, Roméo Mekideche et Tim Zeppini ont démontré d’excellentes aptitudes. Tim n’a débuté en compétition qu’en fin de saison 2023 et il avait toute sa place en finale, comme l’a montré la manche A/C terminée 12e après une progression de 8 places. Hélas, il a également connu son lot de malchance et a conclu son meeting par une finale B encourageante. Quant à Roméo, il a fait preuve de sérieux et d’application pour progresser dans la hiérarchie. Il a été récompensé par une place de finaliste gagnée avec brio par une 3e place le dimanche matin.


Photos MT Agency

28 vues0 commentaire

Comments


bottom of page